Sommaire général
 
  Entretiens  
 

Science, pouvoir et savoir en matière de biotechnologies

Entretien avec Jean-Jacques Salomon

Propos recueillis par Vanessa Rousseau


Vanessa Rousseau : Quelle est selon vous l'ampleur des risques que le changement technico-scientifique fait peser sur les sociétés humaines ?

Jean-Jacques Salomon : Je m'interroge depuis longtemps sur les dérives de la rationalité qui éclairent en grande partie toutes les horreurs que le XX e siècle a connues : des totalitarismes aux génocides, la science et la technologie n'ont pas été étrangères aux catastrophes, et rien ne me paraît aujourd'hui plus suspect que le discours idéologique des scientifiques, fût-ce précisément des chercheurs « fondamentaux » comme on dit, consistant à dissocier les découvertes de leurs conséquences et de leurs répercussions. Il suffit de suivre l'histoire de l'eugénisme, fausse science assurément, mais référence, sous les habits des théories eugénistes, des aspirations de nombre de chercheurs à intervenir sur la société par la biologie, pour voir où peut mener le « biopouvoir » quand il coïncide avec les intérêts de domination d'un groupe, d'un peuple, d'une nation ou d'un État.


(...)

Nb : la totalité de cet entretien est disponible dans la version papier de Cités.